mercredi 4 octobre 2017

Aujourd'hui, c'est 中秋節 à Taiwan, Tsukimi au Japon, et l'anniversaire d'un petit Dragon d'eau

Hier après-midi, je sirotais un Milky Oolong en écoutant de la musique baroque, j'entendais des bruits bizarres, impossibles à définir. Comme on effectue des travaux dans la rue, j'ai cru que cela venait de là. Quand la musique s'est arrêtée, ces bruits se sont amplifiés et surtout ce rafut avait l'air de venir de ma chambre ! Je suis donc allée voir et là, je n'ai pu que constater le désastre : comme si une mini tempête s'était engouffrée dans la pièce... Deux pies étaient rentrées et se disputaient en voletant d'un coin à l'autre, emportant tous les papiers et les livres sur leur passage, bref, un vrai champ de bataille ! J'avais laissé la porte-fenêtre entrouverte, une bourrasque a dû l'ouvrir complètement. Partagée entre fou rire et colère, je contemplais ce spectacle surréaliste, j'ai voulu aller prendre mon appareil photos pour immortaliser les vandales mais elles n'ont pas attendu. 
Un passage sur la terrasse pour admirer cette belle lumière d'automne 
et regarnir le restaurant puis je remets un peu d'ordre dans ma chambre avant d'aller chercher les cadeaux pour l'anniversaire du petit Dragon dans le calendrier lunaire. Il est né le Jour de la Fête de la Lune il y a 5 ans. 
Ce soir de pleine lune, l'Astre de la nuit resplendit, que ses bienfaits atteignent ceux que j'aime, en particulier à ma chère Marie-Aline... La Lune est le rêve du Soleil a dit Klee. Aujourd'hui, c'est le 15ème jour du 8ème mois lunaire, fête de la Lune :
中秋節
Le ciel bariolé hésite encore entre grisaille et ciel bleu. 
Sur le sol, les feuilles du charme forment un joli tapis aux couleurs de l'automne. Elles devront bientôt être ramassées parce que les pluies qui ne tarderont pas les transforment en patinoire. 
Ce jour-là, on mange les traditionnels gâteaux de lune, ce sera mon petit-déjeuner. 
Celui-ci est le gâteau de Lune aux 5 trésors : un mélange de noix, graines de citrouille, pépins de pastèque, graine de sésame et d'amandes.
Tandis que chauffe l'eau, je sors ma théière-lune et cet éventail qui illustre une des légendes liées à cette belle fête au Japon :
"Yumigami est le dieu de la lune, ayant pris la forme d'un lapin. Son pouvoir se nomme Clair de Lune". 
Au Japon, elle se nomme Tsukimi. 
Dans la tasse, le
Jardin de Castelton dont les effluves chatouillent mes narines, il accompagnera ce gâteau aux 5 trésors. Moment de détente, la liqueur fruitée s'harmonise très bien à ce gâteau si consistant que je n'ai pu en manger que la moitié. 
En fin de matinée, un passage sur ma terrasse mais il fait vraiment frisquet, le fond de l'air est froid malgré le soleil qui offre sa lumière, pas sa chaleur... 
Dans mon cocon, un
Yin Zhen infusé dans cette petit théière dragon en l'honneur du héros du jour... 
Je relis l'histoire de Chang'E que je lui raconterai tantôt. 
Elle est joliment illustrée, la fin diffère un peu d'autres légendes mais parle du lapin : 
"Tandis qu'elle poursuivait son ascencion dans le sciel, Chang'E prit conscience qu'elle ne pourrait pas regagner la cour céleste car elle en avait été bannie. Elle se dirigea vers la Lune et s'y installa. C'était un lieu morne, triste et désert. Chang'E n'y trouva qu'un lapin blanc et un cannelier. Elle éprouva un profond remord d'avoir quitté son époux. A ce moment-là, elle aurait souhaité le retrouver. Et lui, sur terre, se morfondait, le coeur brisé par leur séparation éternelle". 
Le temps de faire un tour dans le jardin, 
et de vérifier si tout est fin prêt, la sonnette retentit, c'est le héros du jour et ses parents. 
Droit à l'essentiel 
il commence par ouvrir le plus petit cadeau. 
La plasticine, il connaît. 
Il prépare d'abord des spaghettis, 
puis une pizza. 
Il est temps de passer à table pour déguster le gâteau de Lune. Et ici, j'ai encore appris, j'avais disposé 5 bougies sur le gâteau mais ma chère belle-fille m'a dit que dans le calendrier lunaire, son fils a 6 ans parce que sa vie commence dès la conception, je me suis donc empressée d'en rajouter une.
Il faut les souffler à présent 
en chantant Bon Anniversaire. 
Il faut maintenant le couper. 
Après le sien, petit Dragon me propose de couper le mien 
puis il examine attentivement l'intérieur : 
il est constitué d'une pâte de lotus, d'huile de sésame et de cacahuète dans lequel sont insérés 2 œufs de canard qui représentent la Lune. Et là, la remarque de petit Dragon nous a émus : "
celui qui a terminé le premier aura son coeur en or"... Et tout de suite après il dit à son père : "Ne mange pas si vite, tu dois déguster" Comme on dit, attrape canard, c'est de l'eau ! Ambiance empreinte de tendresse, de rires et de fous rires. 
Petit Georges découvre aussi les cadeaux de mon amie Michelle, dois-je préciser qu'il n'en restait rien à la fin de la journée... Ici l'i-phone de ma belle-fille se manifeste, ce sont ses adorables parents qui veulent souhaiter un bel anniversaire à leur petit-fils, je suis très émue de les voir, ils ont été tellement charmants avec moi ! Et LA bonne nouvelle, ils viendront l'année prochaine en Belgique, je pourrai ainsi les gâter à mon tour comme ils m'ont gâtée quand j'étais là-bas. 
Ce n'est pas tout ça mais il y a un deuxième cadeau à déballer et avant cela ranger le premier. 
Que vais-je découvrir ? Il s'agit d'un jeu d'agilité : il faut construire un gratte-ciel. Claude commence à lire le règlement mais abandonne assez vite pour le passer à sa femme. 
Petit Dragon n'attend pas, il commence la construction. 
Ma pauvre belle-fille s'accroche mais cela ne semble pas évident, courage ! Pendant ce temps, Claude et mois sirotons un fabuleux
Alishan, cadeau de Hsiaolin. 
Les grands font travailler leurs petites cellules grises, 
Hsiaolin ne lâchera rien et moi je dois aussi construire une tour. 
Qui va construire la plus haute ? 
Je crains que ce ne soit pas moi... 
d'autant qu'un petit monstre a soufflé sur la mienne, tout est à recommencer ! 
Mais j'y renonce, 
je préfère admirer la dextérité, la précision de mon petit-fils 
et la fierté de son père. 
Et Hsiaolin est toujours plongée dans cette lecture fastidieuse. 
Dix étages ! 1-0-1, la plus haute tour de Taipei a du souci à se faire... Nous pourrons bientôt jouer selon les règles, merci ma chère Hsiaolin ! 
L'heure tourne, il est temps de souper, 
il sera très léger après les gâteaux de Lune. 
Retour au calendrier solaire, maman accepte que son fils allume les bougies,  
sur ce gâteau typique de chez nous. Quelle application!
Il reste à les souffler 
et à le manger. 
Pour terminer cette merveilleuse journée, notre rituel habituel... Je suis toujours émue de voir l'intérêt de cet enfant pour les livres, je suis certaine qu'il aura cette même passion que sa Nanny pour la chose écrite ! MERCI à vous quatre pour cette après-midi si chaleureuse, Hsiaolin et Claude, vous avez une pépite, et Doudou, MERCI pour ta participation au bonheur de notre adorable petit Dragon d'Eau. La Vie est pleine de grands bonheurs !

7 commentaires:

Carine Amery a dit…

Chère Francine,

J'ignorais tout de ces fêtes de Lune!
Hier, j'ai revu à Paris Shutaro Hayashi, producteur d'excellents thés dans la Province de Kagoshima et j'aurais pu y faire allusion si j'avais su ...

Je t'écris un courriel au sujet de notre prestation.
Je t'embrasse,
Carine

Francine a dit…

@ Carine: nous avons effectivement vécu des moments très forts, ma belle-fille était enchantée, c'est une grande fête là-bas; il manquait une chose: ce jour-là on pèle des pomelos et on met la peau sur la tête, cela porte bonheur... Mais je n'en ai pas trouvé! Je veux que ma chère belle-fille ne soit pas coupée de sa culture et je veux célébrer toutes les fêtes de son pays. Tu auras l'occasion de goûter les gâteaux de Lune quand nous nous reverrons, accompagné de ce fabuleux Alishan, et le dessert du dessert sera le Wenshan Baozhong!
J'ai vu tes photos concernant ton escapade de dimanche, je me suis léché les babines.
A très vite donc, je pars samedi à Lille et après, je n'ai plus rien programmé avant le 21!
Bonne fin d'après-midi, je t'embrasse

Cathy a dit…

Bonjour Francine

Désolée cela fait un petit moment que je n'ai plus écrit mais je lis souvent ton blog sur mon portable et je ne sais toujours pas comment écrire un commentaire ! Donc il faut que je le fasse sur l'ordi ;)

Oh quelle jolie double fête :) !
Oui les pies ont du s'en donné à coeur joie ;) Bon blague à part j'espère pas trop de dégats / casse ?
Pour le koicha si tu le fait pour une persoone : 5 portions ( avec le chashaku) de matcha koicha ! mais pas facile pour une personne ;)

Bonne journée
Bises théiné :)

Anonyme a dit…

Coucou, beaux moments de bonheur. Joyeux anniversaire au petit Dragon mais c'est aussi une fête pour sa maman qui l'a mis au monde, donc bonne fête aussi à ta belle fille. Bizouille bizouille

Francine a dit…

@ Cathy: merci pour ton gentil commentaire! Les pies n'ont rien cassé mais ont renversé la poubelle, fait tomber les piles de livres sans laisser de cartes de visite heureusement! Je ne savais pas que ces oiseaux avaient à ce point de la force!

Je ne suis pas prête à recommencer le Matcha façon Koicha, j'ai eu trop peur, j'attends ta (votre)visite pour cela, il faudra absolument la programmer!

La fête a été très réussie, ne manquait que le pomelo... Y a-t-il aussi des coutumes japonaises pour cette fête?

Bonne journée un peu frisquette mais un bon thé nous aidera à tenir... Bisou et à très vite!


@ Mich.: Très joli ce que tu écris... Ma belle-fille m'a dit que j'avais très bien choisi les moon cakes, c'est une marque très connue, ils ont été fabriqués à Hong-Kong et sont d'une qualité supérieure à ceux de Chine paraît-il!
Et MERCI pour le commentaire sur la luminette, dès la semaine prochaine, je vais l'acheter, j'espère qu'elle me fera autant de bien qu'à moi!
A très vite à Namur, bisou théiné évidemment

Carine Amery a dit…

Goûter à un gâteau de Lune?
Je n'aurais pas osé l'espérer!!!
Plus qu'une fois dormir, je t'embrasse

Francine a dit…

@ Carine: pas à un, à deux! Douce nuit et à demain, bisou chère Carine