dimanche 8 octobre 2017

Une fois encore, j'ai tutoyé les étoiles...

Encore un week-end hors du commun ! Il y a une dizaine de jours, une folle de thé et de littérature me demande si une virée à Lille m'inspire... Poser la question, c'est y répondre! Départ de chez moi à 8h30, je n'ai donc pas eu le temps de préparer le moindre thé, le temps m'a manqué mais je compte bien me rattraper ! 
Pendant le trajet, nous papotons, cela fait un bail que nous ne nous étions plus vues, il fait assez beau, le trafic est fluide. Arrivées à ce branchement, je pousse un ouf de soulagement : http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2017/08/une-merveilleuse-journee-lille-ou-de.html, mais ce ne sera pas le même cauchemar ! La photo est un peu floue, normal la route est dégagée, ouf ! 
Je ne pouvais pas la rater celle-là... Maryse, tu en es un bel exemple ! 
Premier arrêt, là nous pourrons étancher notre soif... si c'est encore une Maison de thé... La première chose que nous avons vue, ce sont ces lettres jaunes qui parlent de vin, cherchez l'erreur ! 
La carte nous rassure ! J'avais dans l'idée de prendre un
Yunnan, j'ai besoin d'être bien réveillée pour la suite du périple mais, ravie, je tombe en arrêt sur... un Temi, c'est tellement rare de trouver ce thé sur une carte, le choix est fait ! 
Je suis curieuse de savoir ce que Maryse va en penser. Et là, énorme déception. Déjà la couleur me semblait pâle mais en bouche, c'était juste de l'eau chaude (pas assez) avec un arrière-goût indéfinissable. J'ai demandé à l'infuser plus mais rien n'y a fait, toujours quasi aucun goût ! La trop basse température n'explique pas tout, le thé trop vieux a perdu sa saveur, comme c'est la première fois que cela arrive, je n'ai rien dit mais je ne suis pas contente. Désolée Maryse, mais je te promets de t'en préparer un la prochaine fois que tu viendras visiter la "7ème" merveille du monde comme tu avais si gentiment baptisé mon salon bleu-thé, mais ne traine pas trop, la boîte est quasi vide ! 
L'automne a transformé ce joli jardin japonais mais cela reste tellement apaisant. Nous continuons à parler livres et thé, nos 2 sujets de conversation préférés et nous ne voyons pas le temps passer, il est déjà 11h40. Nous n'avons pris notre petit-déjeuner ni l'une ni l'autre, nous décidons donc de manger avant la suite de notre expédition, nous aimons toutes les deux la formule proposée : entrée, plat, dessert composés de plats comme là-bas, et un thé au choix. 
Beau pour les yeux, bon pour le corps. 
Maryse savoure, et elle n'est pas la seule... 
Pour moi, un baozi à la viande, 
Pour Maryse, 3 baozi végétariens. 
Accompagnés pour toutes les deux d'un
Genmaïcha, qui s'harmonise très bien avec ce genre de plat... quand il est bien préparé, ce qui n'était pas le cas ! Deuxième mauvaise expérience, que se passe-t-il ? Est-ce l'eau, la qualité ou la fraîcheur des feuilles ? Il y avait du monde, c'est vrai mais il y avait aussi 4 personnes pour le service et le restaurant n'est pas immense, nous sommes toutes les deux très déçues. 
Nous mangerons le dessert sans thé, tant pis. 
Mais nous avons de quoi nous consoler ! Nous nous séparons dans ce lieu de perdition, 
Pour moi, ce sera le premier étage, seule cette fois, cela me fait tout drôle de ne pas avoir petit Georges pour me conseiller ! Et j'ai encore trouvé des trésors qui vont certainement lui plaire ! Distraite comme je suis, j'ai oublié ma liste de bouquins, je me dirige donc au hasard dans les différents rayons pour chercher l'inspiration, j'ai rencontré la nostalgie, je n'avais pas 20 ans quand j'ai rencontré ... Pearl Buck, je l'ai retrouvée ici aujourd'hui... 
Je suis tombée sur ce livre au titre incomplet, elle fume aussi ! Maryse, on n'en écrirait pas un autre du genre
Les gens très heureux lisent et boivent du thé, cela pourrait aussi être un ouvrage collectif, avis aux amateurs ! 
J'ai pensé à toi ma chère Anne-Marie, c'est la première fois que je rentre dans ce lieu de perdition, 
sur les conseils éclairés de Maryse, je ne suis pas ressortie les mains vides... 
En traversant la rue, j'ai cru avoir une hallucination,
Alice Délice ! Ils ont tous fermé en Belgique, heureusement Lille n'est pas au bout du monde... 
Il y a le meilleur mais aussi le pire ! Tous les goûts sont dans la nature, même les mauvais... Je n'en dirai pas plus, il faut que je vérifie une information que j'ai peine à croire : Pierre Hermé s'est associé avec cette marque, mais si c'est vrai soit il a perdu son odorat et son goût soit son appât du gain a pris le dessus sur sa passion... L'heure tourne, je propose donc à Maryse de prendre un raccourci pour rejoindre
Unami sauf que je me suis trompée de chemin, ce qui a rallongé le parcours ! 
Il est 17 heures, le temps d'un tea time. 
Des perles de dragon. 
Une première pour Maryse, elle adore ! 
Il faut rejoindre nos pénates après avoir fait chauffer nos cartes. 
Une partie de nos emplettes... 
C'est un peu émue que je vide les sachets mais je suis trop fatiguée pour lire, et mon mari aimerait me voir un peu. C'est ici que se termine cette fabuleuse journée, MERCI chère Maryse pour nos échanges si riches, pour notre Amitié basée sur le Thé et les livres ! J'attends le compte rendu de ton déjeuner littéraire, ce seront certainement des moments intenses autour de votre passion commune ! 
Dimanche, grasse matinée avant une après-midi très studieuse. 
Mes rituels, toujours les mêmes, jamais lassants : ambiance, 
Choix d'un thé, ce sera le
Temi pour oublier celui d'hier.
Même si physiquement il n'y a personne d'autre dans mon cocon, des tas de visages m'entourent, ma famille du thé. A chaque gorgée, je les associe à ce bonheur qui réjouit mon âme... MERCI à vous. Il fait très doux, le jardin me tend les bras, je ne peux résister, enlacer mes arbres qui m'offrent leur énergie que je partage en pensées à ceux qui en ont besoin. 
Envie d'un apéritif, un
Genmaïcha
Je veux profiter de ce ciel si bleu, 
ce sera sans doute un des derniers jours où j'aurai le bonheur de m'installer dehors, 
en savourant ce breuvage, j'observe le va-et-vient des habitants du lieu. Mais il est temps d'installer mon PC dans mon salon, c'est rarissime mais c'est pour la bonne cause, Carine et moi allons préparer l'atelier sur les thés de la Belle Île. 
Après le travail, c'est l'heure du tea time : un
Alishan
 
et les gâteaux de Lune que Carine découvre et dont elle décrit les subtiles saveurs, comme chaque fois, je suis impressionnée et admirative. Nos échanges sont comme toujours à la fois profonds, très empreints de notre passion de ce breuvage mythique. Je lui ai parlé de ce que j'avais appris au sujet d'une association contre nature. Et ce qu'elle m'a répondu m'a laissé sans voix : Alain Ducasse a aussi vendu son âme, je suis dégoûtée et furieuse, j'espère qu'ils se rendront compte de leur erreur. Je préfère en rester là, pour l'instant. 
Nous mettons au point les derniers détails de l'atelier, 
puis un petit devoir, un autre rituel, de nous quitter. 
MERCI chère Carine pour ces moments hors du temps, ils nous font tellement de bien. A très vite.
 

6 commentaires:

Carine Amery a dit…

Chère Francine,

Cela m'amuse de voir par tes photos que je portais une tenue tout à fait assortie aux couleurs de ton salon-univers!
Excellente journée et à très vite!

Francine a dit…

@ Carine: Eh oui, le bleu a toujours été ma couleur préférée depuis toute petite. A l'école nous portions l'uniforme bleu et blanc et contrairement à certaines, j'ai toujours aimé. Chez les lutins, j'étais dans la sixaine des bleuets et chez les guides dans la patrouille des mouettes, le foulard de mon unité était bleu et blanc. Pour moi cela n'a jamais été une couleur froide!
Belle soirée, théinée évidemment et à très bientôt, biz

Fab a dit…

L'association Hermétique, Ducasse et Kusmi.....je pencherais pour l'appât du gain....je vais bouder ses macarons en guise de protestation
Biz théinée

Francine a dit…

@ Fab.: tu as tout compris! Quand tu penses que le triste sire qui a repris cette petite maison de le rue de Niel (à bas prix certainement) s'y connaît autant en thé que moi en bière, il ne pense qu'à se remplir les poches, Kusmi est devenu Kusm... mais avec les gogos qui croient au marketing agressif et mensonger cela marche! Où est l'esprit du Thé, le respect de cette culture millénaire? Bises au Alishan, bonne soirée et à très vite!

sugi a dit…

Bonsoir Francine
Mon dieu, je n'étais pas au courant pour ces associations avec kusmi... C'est un scandal, quel horreur! A mon avis c'est surement l'appât du gain. C'est bien triste :(

Bsous et bon thés
Sugi

Francine a dit…

@ Sugi, évidemment